dimanche 10 mai 2015

Attrape moi si tu peux...

 
Ma filleule de trois ans a ce que l'on appelle des "terreurs nocturnes". Je me suis donc mis en tête de lui fabriquer un attrape-rêves en espérant qu'elle y croit assez fort pour faire moins de cauchemars. (Ce serait bien pour elle mais aussi pour ses parents...) J'en ai moi-même un que ma mère m'a offert quand j'étais jeune et je ne fais jamais de cauchemars. Je ne sais pas si c'est grâce à lui ou tout simplement à mon sommeil de plomb mais ça ne coûte rien d'y croire. Espérons que pour elle, ça marchera!
 
 
 
 
 
Pour le faire, j'ai utilisé :
- un cercle en métal
- du coton rose et du coton blanc
- des plumes blanches et vertes de deux tailles différentes
- des perles blanches
- un cordon en suédine accordé à mon coton rose
- une pierre de lithothérapie : la fluorite verte pour favoriser la paix, l'équilibre et la concentration
 
 
Comment faire ?
1) Entourez le cercle de coton de la couleur de votre choix. Prenez un coton épais, ainsi un seul tour suffira. Mettez un point de colle au début et à la fin de votre travail.
2) Avec un coton d'une autre couleur, faites le tressage central en y insérant une perle, une pierre ou ce que vous souhaitez. De nombreux tutoriels sont disponibles sur internet. Personnellement, j'ai pris celui-ci : |Tutoriel| L'ATTRAPE-REVES . Attention à la régularité de votre tissage!
3) Coupez votre suédine en trois morceaux égaux. Placez-les sur votre travail. Glissez les perles. Mettez une pointe de colle sur vos plumes avant de les glisser dans les perles.
4) Pour l'attache, j'ai réalisé un tissage dit "paracorde" que j'ai glissé en haut de mon cercle. Mais d'autres attaches sont possibles, à vous de choisir ce que vous préférez.
 
Et paf, ça fait un attrape-rêves!
 
 
A vous de jouer!
 

mardi 5 mai 2015

Kirigami

Non, je ne vous ai pas oublié! J'ai été bien occupé mais je n'ai pas lâché mes créations pour autant! Vous les verrez très bientôt. En attendant, aujourd'hui, on commence par le Kirigami.


Tout le monde connaît l'Origami 折り紙 (du verbe oru 折る plier et de kami 紙 papier) mais le Kirigami 切り紙 (du verbe kiru 切る couper et de kami 紙 papier ) commence simplement à se faire connaître.
C'est un art inspiré du Jiǎnzhǐ 剪纸 chinois qui existe depuis le VIe siècle environ et qui a aussi inspiré l'Origami.

Un exemple de Jiǎnzhǐ

Personnellement, je trouve ça très beau mais cela demande énormément de patience! J'ai parfois passé trois heures sur les modèles que je vous montre. Sinon le principe est simple : on dessine ce que l'on veut puis on le découpe avec un petit scalpel. Des modèles existent et certains permettent même de réaliser des cartes 3D.

Voici des exemples de mes réalisations :




Qu'en pensez-vous?

Pour aller encore plus loin, je vais essayer un de ces quatre le Chôshi 彫紙 (de chou/horu  彫る sculpter et de kami 紙 papier). Le principe est le même sauf qu'il faut multiplier les couches pour former un motif sculpté en papier. 

Exemple de Chôshi art du maître Keizo Hayashi

Envoyez-moi du courage!