Accéder au contenu principal

Aaaaah les vacances....

Je suis impardonnable de n'avoir pas écrit depuis si longtemps. Une fin d'année scolaire très chargée, des vacances... le temps passe si vite. Je n'ai pourtant pas oublié mes créations. J'ai même profité des vacances pour retourner dans des boutiques lointaines et y faire quelques emplettes.
Et encore une fois, La Droguerie a été une super source d'inspiration (et un gouffre financier).
Au menu, des bijoux!

Pour les boucles d'oreilles, aucun mérite, j'ai suivi un modèle à eux vu en vitrine. Je les trouvais tellement jolies et de saison que je n'ai pas pu résister. L'ensemble coûte environ 11€. Un prix abordable pour des boucles d'oreilles que peu de personnes auront.
Pour le bracelet, il est très simple à réaliser puisqu'on achète la chaîne toute faite. Il ne reste qu'à l'adapter à votre taille et à ajouter un fermoir et hop, le tour est joué. Le bracelet revient environ à 5€. A ce prix, on peut même se payer le luxe d'en faire plusieurs de couleurs différentes.



S'il vous prenait l'envie de vous faire ces beaux petits bijoux (ou d'autres!), même pas besoin d'avoir un magasin La Droguerie dans les parages. Ils ont désormais un site internet dédié à la création de bijoux. On choisit un modèle, on choisit les matériaux et les couleurs, on commande et hop, on reçoit le tout chez soi.
Je réalise en ce moment un autre modèle de La Droguerie, un beau plastron bleu et corail!! Hâte de le finir!

Posts les plus consultés de ce blog

Mes pages du challenge de l'été Diy&Cie

Et voilà, le challenge est terminé! 
Nous n'avons malheureusement rien gagné avec ma Mom mais nous nous sommes bien amusées!! Et avons scrapé autrement grâce aux contraintes de la team Diy&Cie.  Merci à elles! Et vivement le prochain challenge!
Escale 1 Une obligation de couleurs pour cette première escale : du vert, du bleu, du rouge, du jaune et du noir pour mettre en valeur cette photo de moi et ma Brioche de meilleure amie (on the road to the Hell-fest). 
J'ai découpé des bandes de papier de 0,5 cm que j'ai collé en quinconce et en alternance de couleurs. La citation vient d'un papier Kesi'Art, les tampons de chez Action, le coeur trombone de chez Zeeman et les dies Trio de cactus de chez Diy&Cie. 

Escale 2 Pour cette page, nous avions plusieurs obligations : intégrer un morceau de carte routière, mettre un avion ou un oiseau ainsi qu'un titre et une citation et enfin utiliser de la texture. 
Merci à Inès Hachou pour cette très belle photo de moi et mon …

Victoria de Nimuë

Et voilààaaaa ! J'ai enfin terminé le point de croix réalisé pour ma maman : 
Victoria 
de Nimuë Broderie, d'après un dessin de Sandrine Gestin.


Je suis très contente du résultat final.  C'est une habitude avec les points de croix de Nimuë : je les adore! Elle a le souci du moindre détail et respecte le travail de l'artiste.


Les finitions en perles et les bijoux choisis sont délicats et rendent hyper bien, autant dans le style que les coloris.



Les détails les plus fins (à savoir les yeux, le nez et la bouche) sont réalisés en points 1/1 et en 1 fil, un travail de patience qui demande beaucoup de minutie... (et j'ai même pas pété un câble en les brodant!!! ^^)

Je n'ai pas brodé tous les jours bien sûr mais en tout, j'y aurai passé un peu plus d'un an. Un mal nécessaire! ^^
Je repartirai bientôt sur un nouveau projet point de croix encore de Nimuë et encore inspiré de Sandrine Gestin :  la Reine des Fées. Mais pour le moment, je vais déjà finir mes trico…

Kumihimo

Le Kumihimo ( 組紐 de 組む kumu nouer, tisser et 紐  himo cordon, ficelle) est une technique de tissage japonaise qui permet de réaliser un cordon plat ou rond très solide et dont les noeuds se défont difficilement. Ces cordons tissés à partir de plusieurs fils de soie étaient utilisés à l'origine comme accessoires décoratifs dans les tenues des nobles et des moines puis, plus tard, dans celles des samourais. Les motifs, formes et couleurs utilisés pour réaliser ces cordons étaient codifiés suivant le rang et la classe de la personne. Ce n'est qu'au XVIIe siècle que son utilisation se généralise à la population et devient un élément de la vie quotidienne. Aujourd'hui, au Japon, il sert principalement à l'ornement du obi, large ceinture entourant le kimono à la taille et est appelé obijime. Actuellement, cette technique de tissage se généralise dans le monde pour la création de bijoux, bracelets, colliers, etc.  Au Japon, on utlise le Marudai en bois traditionnel pour l…